Chercher
MENU
  • Applications TapHome
  • Expressions
  • Architecture du système par type de projet
  • Utilisateurs et autorisations
  • Protocole d'intégration (AMX, Lutron, Crestron, Control4, Clipsal)

    Le système TapHome peut s'intégrer à d'autres systèmes via un simple protocole d'intégration ASCII. Cela permet à d'autres systèmes d'obtenir des informations et de contrôler les appareils TapHome.

    Couches de communication prises en charge

    • RS485
      • TCP / IP
      • UDP / IP

    Description du protocole

    Le protocole prend en charge les commandes suivantes:

    AIDE, LISTE, OBTENIR, RÉGLER, ACTION, EN-TÊTE, ENVOI AUTOMATIQUE

    Chaque commande doit se terminer par des caractères CRLF (0x0D 0x0A, \r \n ).

      

    Commande AIDE

    La commande HELP <\r> <\n> affichera des informations de base sur les commandes prises en charge.

    HEADER [ON / OFF] active ou désactive les informations d'en-tête. <\r> <\n> LIST affiche tous les appareils exposés. <\r> <\n> GET [ID] récupère l'appareil avec des valeurs d'ID. <\r> <\n> SET [ID ST VAL1 .. VALN] définit l'appareil avec le statut ID ST et les valeurs VAL1 à VALN. <\r> <\n> ACTION [ID NUM VAL] Effectuer sur l'appareil avec le numéro d'action ID NUM avec la valeur VAL. <\r> <\n> Le commutateur PUSHALL [ON / OFF] permet d'activer ou de désactiver tous les appareils. <\r> <\n>

    Command HEADER

    La commande HEADER <\r> <\n> basculer entre deux sorties de données possibles. Si l'en-tête est activé, des informations de description sont envoyées avec les données. Si l'en-tête est désactivé, il n'envoie que des données.

    HEADER sans paramètres envoie des informations sur l'état actuel du commutateur.

    HEADER ON activera les informations d'en-tête.

    HEADER OFF désactive les informations d'en-tête.

    LISTE des commandes

    La LISTE des commandes affiche tous les appareils exposés.

    Les informations suivantes sont affichées:

    L'ID d'appareil est l'ID d'appareil numérique.

    Type d'appareil est une description textuelle du type d'appareil (aveugle, interrupteur, ...).

    Nom du périphérique tel que défini dans le système TapHome.

    État de l'appareil sous forme d'informations textuelles

    Exemple de sortie de la commande LIST <\r> <\n> :

    ID: 137, Type: Store, Nom: Store virtuel, Statut: OK <\r> <\n> ID: 51, type: commutateur, nom: commutateur Ex, état: OK <\r> <\n> ID: 2, Type: MultiValueSwitch, Nom: Chauffage et refroidissement, État: OK <\r> <\n> ID: 205, Type: bouton-poussoir, nom: bouton-poussoir, état: OK <\r> <\n> ID: 242, Type: Gradateur, Nom: Sortie analogique, Etat: OK <\r> <\n> ID: 68, Type: Thermostat, Nom: Thermostat 1, Statut: UnknownError <\r> <\n> ID: 145, Type: Variable, Nom: KNXVariable, Statut: OK <\r> <\n> ID: 143, Type: Variable, Nom: Azimut du soleil, Statut: OK <\r> <\n>

    Commande GET

    La commande GET nécessite un paramètre - l'ID de l'appareil. Il renvoie l'état et les valeurs de l'appareil sous forme de nombres.

    Exemple de sortie de la commande GET 137 <\r> <\n>

    ID: 137, DeviceStatus: 0, BlindsLevel: 41, BlindsSlope: 41 <\r> <\n>

    Exemple lorsque l'en-tête est désactivé:

    137,0,41,41 <\r> <\n>

    Commande SET

    La commande SET nécessite au moins trois paramètres. Il s'agit d'abord de l'ID de l'appareil, puis du nouvel état de l'appareil à définir, puis d'au moins une valeur à définir. Pour les appareils avec plus d'une valeur, toutes les valeurs doivent suivre - par exemple, aveugles nécessitent l'envoi des deux paramètres - nouveau niveau et nouvel angle.

    Exemple de sortie de la commande SET 137 0 35 80 <\r> <\n> avec puis sans informations d'en-tête:

    ID: 137, DeviceStatus: 0, BlindsLevel: 35, BlindsSlope: 80 <\r> <\n>

    137,0,35,80 <\r> <\n>

    Commande ACTION

    L'action de commande exécutera l'action sur l'ID d'appareil avec une valeur d'envoi. Les actions sont définies uniquement pour les stores. Il existe trois numéros d'actions pour les stores:

    0 arrêt aveugle

    1 ajuster le niveau de la position réelle + -valeur

    2 ajustez l'angle mort de la position réelle + -valeur

    Exemple de sortie de la commande ACTION 137 1 -20 <\r> <\n> : ID: 137, AdjustBlindsLevel: -20 <\r> <\n>

    Commande PUSHALL

    La commande PUSHALL permet d'envoyer tous les changements de périphériques. Les informations sont envoyées dans le même format que la réponse à la commande GET. Veuillez noter que lorsqu'il est utilisé sur la ligne RS485, il peut y avoir un conflit possible sur le bus qui résout une incompatibilité de données. Nous suggérons donc d'utiliser cette commande uniquement dans les lignes en duplex intégral / comme RS232 ou RS422. Il est possible de l'activer également sur la ligne RS485 dans les systèmes où aucune commande SET ou ACTION ne sera utilisée - cela signifie uniquement dans les systèmes de surveillance. Dans les lignes RS485 où les commandes SET et ACTION sont requises, nous suggérons d'utiliser le regroupement périodique via la commande GET au lieu de la surveillance automatique.

    Mode d'adresse

    Lorsque l'ID d'interface unique est défini, il est possible d'utiliser toutes les commandes en mode adresse. Dans ce mode, l'en-tête d'adresse procédant à la commande elle-même. Les en-têtes d'adresse sont des séquences! InterfaceID: où InterfaceID est défini dans la configuration de l'interface. Chaque ligne de réponse est ensuite traitée avec le même en-tête. Seule l'interface avec l'adresse correcte répondra - un adressage incorrect ne peut pas être reconnu par la réponse.

    Exemple de demande de mode d'adresse avec la commande! 2: LISTE <\r> :

    ! 2: ID: 2, Type: Commutateur, Nom: Commutateur Ex, État: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 3, Type: MultiValueSwitch, Nom: Chauffage et refroidissement, État: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 4, Type: Bouton-poussoir, Nom: Bouton-poussoir, État: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 5, Type: Variateur, Nom: Sortie analogique, Etat: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 6, Type: Thermostat, Nom: Thermostat 1, État: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 7, Type: Variable, Nom: KNXVariable, Statut: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 8, Type: Variable, Nom: Azimut du soleil, Statut: OK <\r> <\n> ! 2: ID: 11, Type: Store, Nom: Store virtuel, Statut: OK <\r> <\n>

    Appareils exposés dans le protocole d'intégration

    Pour exposer les appareils dans le protocole d'intégration, accédez d'abord à Exposer les appareils et choisissez Ajouter une nouvelle interface . Parmi les interfaces proposées, choisissez l'un des protocole d'intégration RS485, protocole d'intégration TCP ou protocole d'intégration UDP :

    Après avoir ajouté l'interface selon le type, remplissez les autres paramètres. Définissez un ID d'interface unique pour chaque interface si vous souhaitez utiliser le mode d'adresse.

    Choisissez le terminal pour la communication et remplissez les paramètres de communication pour RS485. Définissez tous les paramètres de ligne série comme requis par le client connecté.

    Définissez le port TCP de l'interface esclave:

    Définissez le port UDP de l'interface esclave:

    Utilisez ensuite Ajouter un appareil pour ajouter vos appareils dans les appareils exposés:

    Choisissez l'appareil dans la liste des appareils proposés. Veuillez noter que les appareils déjà ajoutés sont masqués.

    Après avoir ajouté un périphérique, il s'affiche dans la liste des périphériques pour l'interface du protocole d'intégration:

    Cliquez sur l'appareil pour afficher des informations à ce sujet, modifier l'ID d'appareil généré automatiquement ou supprimer l'appareil des appareils exposés.

    Périphériques compatibles

    Les appareils suivants sont désormais pris en charge pour l'exposition dans le protocole d'intégration:

    Thermostat, interrupteur, interrupteur multi-valeurs, bouton-poussoir, contact Reed, gradateur / sortie analogique, variable, aveugle, lumière RVB.

    Type d'appareil

    Écrire des commandes

    Lire les commandes

    Thermostat

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < TTT.T >

    Par exemple "SET 1 0 24,5" Règle le thermostat avec ID = 1 sur aucune erreur, point de consigne 24,5 ° C

    OBTENEZ < DEVICE_ID > Réponse: point de consigne | Température | Humidité

    Par exemple "GET 1"

    Commutateur

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < 0/1 >

    Par exemple "SET 1 0 1" Active l'interrupteur avec ID = 1. Aucun état d'erreur.

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: état de commutation (0 ou 1)

    Commutateur à valeurs multiples

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < MM >

    Par exemple "SET 1 0 3" Définit le commutateur à valeurs multiples avec ID = 1 sur la valeur 3. Aucun état d'erreur.

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: valeur

    Bouton poussoir

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < BUTTON_PRESSED >

    Par exemple "SET 1 0 1" Simule une pression courte sur le bouton-poussoir avec ID = 1. Aucun état d'erreur.

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: BUTTON_PRESSED (1 .. 4)

    Contact Reed

    (error) 

    indisponible

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: État (0 ou 1)

    Gradateur / sortie analogique

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < DDD.D >

    Par exemple, "SET 1 0 55.5" Règle le gradateur avec ID = 1 à une valeur de 55,5%. Aucun état d'erreur.

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: valeur de sortie analogique (DDD.D)

    Variable

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < VVV.V >

    Par exemple, "SET 1 0 1234.5" Définit la variable avec ID = 1 à la valeur 1234,5. Aucun état d'erreur.

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: valeur variable (VVV.V)

    Lumière RVB

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < HHH > < SSS > < BBB >

    Par exemple "SET 1 0 180 100 50" Règle la lumière RVB avec ID = 1 sur la couleur cyan, pleine saturation, 50% de brithtness. Aucun état d'erreur.

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: Hue | Saturation | Luminosité

    Aveugle

    SET < DEVICE_ID > < ERREUR > < LLL > < AAA >

    LLL ... Niveau des stores AAA ... Angle des lamelles

    Par exemple "SET 1 0 100 50 Définit les stores avec ID = 1 au niveau 100%, avec un angle de 50% des lattes.

    ACTION < DEVICE_ID > 1 < +/- > LLL

    Par exemple "SET 1 1 -10" Se déplace aveugle de 10% vers le haut

    ACTION < DEVICE_ID > 2 < +/- > AAA

    Par exemple, "SET 1 2 +25" Réglez l'angle des lattes à + 25% (direction vers le bas).

    ACTION < DEVICE_ID > 0 Arrêtez les stores

    OBTENEZ < DEVICE_ID >

    Réponse: Niveau | Angle

    Groupe aveugle

    Identique à Blind, sans prise en charge de l'action 0 (arrêt).


    Slide, Slide group

    (error) 

    non supporté

    (error) 

    non supporté

    Alarme, compteur électrique, groupe de diapositives, capteur de luminosité, compteur d'impulsions

    (error) 

    non supporté

    (error) 

    non supporté




    REFERENCE DE L'APPAREIL

    Attribué de manière incrémentielle à chaque appareil dans la liste des appareils exposés. Peut être modifié manuellement en n'importe quelle valeur.

    ERREUR

    0 ... OK 1 ... Batterie faible 2 ... Batterie critique 3 ... endommagé 4 ... Erreur de communication 5 ... Erreur inconnue 6 ... Erreur d'autorisation 7 ... Erreur de configuration

    BOUTON APPUYÉ

    1 ... Appui court 2 ... Appui long 3 ... Appuyez deux fois 4 ... Triple pression


    Debugging RS485 communication

    Pour les connexions RS485, il est possible de connecter l'adaptateur USB RS485 à votre PC. Les demandes et les réponses seront visibles dans l'application console.

    Convertisseur USB vers RS485 standard

    http://sk.farnell.com/ftdi/usb-rs485-we-1800-bt/cable-usb-rs485-serial-converter/dp/1740357 Remarque: ce convertisseur n'est pas isolé galvaniquement, vous devez donc connecter le GND du convertisseur avec GND de Core .

    Logiciel de terminal pour Windows


    Comment configurer le terminal HTerm

    1. Définissez les propriétés de connexion correctes pour qu'elles correspondent aux paramètres de l'interface TapHome Integration Protocol. (Notez que le débit en bauds par défaut est 9600)

      1. Définissez Nouvelle ligne sur le caractère LF
      2. Définissez Envoyer à l'entrée: CR-LF
      3. Tapez la commande (par exemple "HELP")
      4. Lisez la réponse

      Remarque: Si vous souhaitez voir les modifications des appareils TapHome dans la console, utilisez la commande "PUSHALL ON".

    Pour déboguer la communication TCP, il est possible d'utiliser le terminal putty (https://putty.org/). Veuillez utiliser les paramètres suivants pour la connexion TCP:

    Core abord le type de connexion sur Raw, puis remplissez l'adresse IP de Core et le port défini dans les paramètres du protocole d'intégration TCP exposés.